Le premier Président de la Cour de cassation, Président-Délégué du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, Mostafa Fares a eu, lundi à Marrakech, des entretiens avec le vice-président de la Cour de cassation du Qatar, Mubarak Nasser Mubarak Al Hajri, axés sur le renforcement de la coopération judiciaire bilatérale.

A cette occasion, M. Fares a exprimé la volonté du Royaume de poursuivre la consolidation de la coopération avec le Qatar, passant en revue les grandes réformes initiées dans différents domaines sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

Il a, aussi, mis en avant le rôle majeur joué par le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, en tant qu’institution constitutionnelle indépendante, dans la promotion de l’indépendance du pouvoir judiciaire et sa protection.

Il a, de même, salué la profondeur et la solidité des relations maroco-qataries, qui reposent sur plusieurs dénominateurs communs, notamment d’ordre culturel et historique, ainsi que la coopération institutionnelle unissant les instances judiciaires des deux pays.

De son côté, M. Mubarak Al Hajri s’est félicité du développement considérable qu’a connu le système de justice au Maroc, ainsi que des efforts constants déployés pour la défense de l’indépendance du pouvoir judiciaire.

Lors de cette rencontre, M. Fares a offert un trophée commémoratif à M. Mubarak Al Hajri, outre une série de publications importantes de la Cour de Cassation, dont “L’unité du Royaume à travers la justice”, élaborée par une pléiade d’experts juridiques, de magistrats, de chercheurs et de spécialistes d’histoire, d’art et de littérature, et qui témoigne, preuve à l’appui, de l’unité de toutes les composantes du Royaume depuis des centaines d’années.

Cette réunion intervient en marge de la 2ème édition de la Conférence Internationale de Marrakech sur la Justice, initiée sous le thème “Justice et Investissement: Défis et Enjeux”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer