Le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi, s’est entretenu, mardi par visioconférence, avec le ministre de la Science, de la Technologie et de l’Enseignement supérieur du Portugal, Manuel Heitor.

Ces entretiens, qui ont eu lieu en présence de l’ambassadeur du Royaume du Maroc à Lisbonne, Othmane Bahnini, et de l’ambassadeur de la République portugaise à Rabat, Bernardo Futscher Pereira, ainsi que de responsables administratifs et d’institutions scientifiques et de recherche des deux pays, ont été l’occasion d’explorer les perspectives de renforcement des relations de coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique entre le Royaume du Maroc et la République portugaise, indique un communiqué du ministère.

Les deux parties ont discuté des moyens de renforcement des relations entre les deux pays et d’extension des ponts de coopération entre les universités et les institutions de recherche marocaines et leurs homologues portugaises, notamment en matière d’échange d’expériences et d’expertises, de mobilité des étudiants et des enseignants, de co-tutelle de thèses de Doctorat et de double diplomation, précise-t-on.

Il s’agit également de la mise en place de programmes conjoints pour le financement de la recherche scientifique et de l’innovation dans les domaines prioritaires et d’intérêt communs, tant sur le plan de la coopération bilatérale que multilatérale. Ces programmes porteront particulièrement sur les domaines liés aux agro-ressources, à l’arganier, aux enseignements tirés de la pandémie du Covid-19, à l’océanographie, à l’intelligence artificielle, à l’espace et aux satellites.

M. Amzazi a souligné, dans son intervention à cette occasion, que “cette rencontre revêt une importance toute particulière dans le renforcement et le développement des activités et des programmes bilatéraux”.

“Elle constitue une opportunité pour consolider la coopération académique et scientifique dans les domaines prioritaires et explorer les perspectives de sa mise en valeur”, a-t-il dit, ajoutant que “nous appelons au développement de la coopération interuniversitaire, qui est un pilier fondamental pour un partenariat durable”.

Par ailleurs, M. Amzazi a affirmé que “le Maroc dispose d’un bilan des plus honorables dans le cadre des programmes européens, notamment Horizon 2020 et Erasmus+. Il serait judicieux de former, dans ce sens, des consortia Maroc-Portugal afin de dynamiser cette participation conjointe auxdits programmes”.

De son côté, M. Heitor a dit “nous sommes déterminés à renforcer la coopération avec le Maroc, notamment en matières académique et scientifique. Nous serons très enchantés d’accueillir le Maroc au sein du The Atlantic International Research Center, en tant que membre”, poursuit la même source.

Le Royaume du Maroc et la République portugaise entretiennent des relations distinguées, depuis la signature de l’Accord de Coopération Culturelle en 1978, et qui ont donné lieu à de nombreux accords interministériels et programmes d’application entre les universités des deux pays, conclut le communiqué.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer