Un agent de police relevant de la Sûreté régionale d’Al Hoceima a été contraint de faire usage de son arme de service, dans la nuit de lundi à mardi, lors d’une intervention pour arrêter un repris de justice ayant mis en danger la sécurité des citoyens.

Le suspect, un multirécidiviste, n’était pas dans un état normal et mettait en danger la sécurité des citoyens et des biens à l’aide d’une arme blanche, indique la Direction générale de la sûreté nationale dans un communiqué.

Une patrouille est intervenue pour interpeller le suspect, qui était sous l’effet de la drogue et semait le trouble sur la voie publique, explique la DGSN, notant que le mis en cause a opposé une violente résistance à l’aide de l’arme blanche, obligeant un agent de police à se servir de son arme de service.

L’agent de police a tiré deux balles de sommation avant qu’une troisième n’atteigne le suspect au niveau de la cuisse, précise la même source.

Blessé, le mis en cause a été transporté à l’hôpital pour recevoir les soins nécessaires, et ce dans l’attente de son rétablissement afin de le soumettre à une enquête préliminaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire, conclut le communiqué.

Bouton retour en haut de la page
Fermer