Washington, 24/07/2019 (MAP) – Le Sénat américain a voté à une large majorité mardi pour confirmer Mark Esper en tant que secrétaire à la Défense, mettant ainsi fin à une vacance de ce poste qui a duré pendant plusieurs mois depuis la démission de Jim Mattis l’année dernière en raison de désaccords politiques avec le président Donald Trump.
Le vote de 90 voix contre 8 reflète un large soutien bipartite à Esper, qui a passé la majeure partie de sa carrière dans l’armée et le gouvernement, à un moment où le pays se trouve au bord d’un engagement militaire contre l’Iran et fait face à plusieurs défis à sa sécurité nationale.
Selon les observateurs, la confirmation d’Esper est un pas important vers la restauration de l’autorité d’un Pentagone de plus en plus opposé au cercle restreint des conseillers de la Maison Blanche de Trump.
Esper, âgé de 55 ans, qui était secrétaire de l’armée depuis fin 2017, avait précédemment travaillé au Congrès en tant que haut fonctionnaire républicain, et a également a occupé de hautes fonctions au Pentagone et à l’ONG conservatrice “Heritage Foundation”. Il a aussi servi pendant plus de dix ans dans l’armée, lorsqu’il a participé à la guerre du Golfe.
M. Esper a été nommé par le président Trump le 12 juin, après que Patrick Shanahan, alors secrétaire à la Défense par intérim, eut décidé de ne pas se soumettre au processus de confirmation à la tête du Pentagone.
Patrick Shanahan était secrétaire à la Défense par intérim depuis le 1er janvier. Il avait succédé à Jim Mattis, qui avait démissionné de façon fracassante le 20 décembre dernier, 24 heures après que le président Trump eut annoncé le retrait des troupes américaines stationnées en Syrie, une décision depuis suspendue.

Bouton retour en haut de la page
Fermer