La Réserve fédérale américaine (Fed) a décidé d’élargir à nouveau ses lignes de prêts en dollars à des banques centrales étrangères pour maintenir les taux d’intérêt et garantir le fonctionnement des marchés dans un contexte de tensions financières dues à l’épidémie de coronavirus.

Les lignes de swap entre banques centrales sont des outils de protection contre un risque de liquidité en devises, alimenté dans l’actuel contexte de crise par la ruée sur le dollar US considéré comme une monnaie de réserve mondiale.

La nouvelle facilité de prêt qui commencera le 6 avril pour une durée d’au moins 6 mois, permettrait aux banques centrales étrangères d’accéder à des devises en dollars sans avoir à vendre des titres du Trésor, selon une note de la FED citée par l’agence de presse AP.

“Cette facilité devrait aider à soutenir le bon fonctionnement du marché du Trésor américain en fournissant une source temporaire alternative de dollars américains autres que les ventes de titres sur le marché libre”, a déclaré la Banque centrale américaine.

La Fed avait déjà élargi au courant de ce mois de mars ses lignes de swap avec 14 banques centrales en Europe et dans des pays émergents.

L’ampleur de la pandémie du coronavirus a affecté de plein fouet l’économie mondiale ébranlée par les mesures drastiques pour tenter de la contenir. Cette crise a entrainé l’effondrement des marchés financiers et mis à rude épreuve les entreprises et les ménages.

Bouton retour en haut de la page
Fermer