Le ministre de l’Emploi et de l’Insertion professionnelle, Mohamed Amekraz, a souligné mercredi à Rabat, qu’un “cadre conceptuel” à moyen terme a été mis en place concernant les différents piliers du système intégré d’observation du marché d’emploi ainsi que les conditions à remplir pour un fonctionnement efficace dans l’avenir.

A l’occasion d’un colloque scientifique et technique organisé par le ministère du Travail et de l’Intégration professionnelle, M. Amekraz a noté que ce “cadre conceptuel” vise à combler les carences et déséquilibres enregistrés et à créer une harmonie entre les différents intervenants.

Il a expliqué que le programme d’action élaboré pour mettre en œuvre la vision future comprend quatre projets préliminaires parmi lesquels la réalisation d’une recherche sur la base d’un panel d’entreprises, afin de combler les carences en matière d’information relative à la demande d’emploi, le développement d’un mécanisme de suivi d’un panel d’entreprises inscrites à l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi et des compétences, afin de suivre et d’évaluer les voies d’intégration professionnelle chez les jeunes et la mise en place d’une plateforme d’information pour la collecte et la diffusion d’informations relatives au marché du travail, ainsi que la réalisation d’études prospectives et l’organisation d’ateliers participatifs sur les métiers et compétences du futur.

Selon M. Amekraz, ce colloque organisée en partenariat avec l’Agence Millennium Challenge Account – Maroc, s’inscrit dans le cadre de la réalisation du premier projet relatif au développement d’un système de recherche sur la base d’un panel d’entreprises, en vue de combler le déficit d’informations quantitatives et qualitatives nécessaires à l’analyse de la dynamique de l’emploi et des besoins des entreprises en terme de compétences.

Et de poursuivre que ce système permettra de contribuer à fournir aux acteurs concernés les informations nécessaires à la planification stratégique en matière d’éducation, de formation et de formation continue, conformément aux besoins du marché du travail et à l’évolution que connait le tissu économique national.

M. Amekraz a considéré que cette réunion, qui connait la participation d’experts nationaux et internationaux et de représentants des secteurs publics et des instances professionnelles, représente une occasion pour exposer les réflexions et les approches méthodologiques tirées des bonnes pratiques et des expériences internationales en la matière.

Il s’agit également d’une occasion de formuler des propositions et recommandations sur la manière de développer ce mécanisme statistique, de manière méthodologique et innovante, en tenant compte des contraintes et défis actuels et futurs, ainsi que des opportunités offertes par le développement de la technologie numérique pour obtenir et traiter des informations statistiques au moindre coût.

De son côté, le directeur général de l’Agence Millennium Challenge Account – Maroc, Abdelghni Lakhdar a affirmé, dans une déclaration à la presse, que ce colloque scientifique marque le lancement des recherches sur la dynamique de l’emploi dans l’entreprise marocaine, ajoutant qu’il s’agit de faire le suivi d’un échantillon d’entreprises pour avoir une vision sur leur évolution et sur la dynamique de la main d’œuvre, ainsi que de leurs besoins en terme de compétences, en vue d’établir pour les jeunes une politique de compatibilité entre la formation et les exigences du marché du travail.

Ce séminaire, qui s’inscrit dans le cadre du lancement de ce nouveau dispositif qui vient en appui aux efforts déployés par le gouvernement pour la promotion de l’emploi, conformément aux Hautes Orientations Royales, vise à développer une compréhension commune des enjeux et opportunités de mise en place d’un dispositif de suivi des dynamiques de l’emploi dans les entreprises et à mieux appréhender les conditions et les préalables d’une mise en place réussie de cet outil statistique.

Avec la participation d’acteurs institutionnels, de professionnels, d’experts et de chercheurs nationaux et internationaux travaillant sur les problématiques de l’emploi, ce colloque représente également une occasion de passer en revue des expériences internationales probantes en la matière.

Bouton retour en haut de la page
Fermer