Des milliers de manifestants ont battu le pavé, lundi, dans différentes régions d’Argentine pour protester contre les politiques du gouvernement du président Alberto Fernández et la réforme du pouvoir judiciaire, ont rapporté les médias.

Les manifestations ont eu lieu dans plusieurs villes dont Cordoba, Santa Fe ou Bariloche, bien que les principales protestations aient eu lieu dans la capitale Buenos Aires, avec plusieurs points de concentration tels que la résidence présidentielle de Los Olivos, l’emblématique Obélisque au centre de la ville ou la résidence de la vice-présidente Cristina Fernández.

Bien que l’appel ait été initialement citoyen, des personnalités de l’opposition ont pris part aux manifestations, comme l’ancienne ministre de droite Patricia Bullrich, qui s’est entretenue depuis sa voiture avec les médias près de l’Obélisque.

“Nous sommes très heureux d’avoir vu autant de gens avec des drapeaux argentins, qui défendent la justice, qui veulent défendre leur commerce, qui veulent que l’Argentine soit un pays de progrès et de mobilité sociale, tous les drapeaux représentent la liberté et la république”, a-t-elle déclaré aux médias.

L’ancienne ministre de la Sécurité pendant le mandat de Mauricio Macri (2015-2019) a ajouté que “c’est un appel citoyen” auquel la force de l’opposition s’est jointe”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer