La Banque mondiale (BM) vient d’accorder un financement de 22,7 millions de dollars au Mali pour l’amélioration de l’accès du pays aux énergies renouvelables, rapportent des médias locaux.

Cet appui est destiné à soutenir les efforts déployés par le Mali pour promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables et permettre aux zones rurales du pays d’accéder mieux aux services d’électricité de qualité.

Cette enveloppe est constituée d’un crédit de 20 millions de dollars de l’Association internationale de développement (IDA), institution de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète et d’un don de 2,7 millions de dollars du Fonds japonais pour l’élaboration des politiques et la valorisation des ressources humaines. Il s’agit d’un financement additionnel à un projet existant approuvé en décembre 2013.

Avec ces fonds complémentaires, le Projet de systèmes hybrides pour l’électrification des zones rurales du Mali devrait bénéficier globalement à 760.000 personnes.

Ce projet permet de réduire les coûts de fonctionnement grâce à l’intégration d’énergies renouvelables moins coûteuses dans les mini-réseaux fonctionnant au diesel.

Bouton retour en haut de la page
Fermer