L’Union européenne a appelé, lundi, tous les acteurs au dialogue et à la retenue dans le contexte de la situation politique au Mali.

«La crise politique qui secoue le Mali depuis plusieurs semaines est porteuse de risques pour la stabilité du pays et de la région», souligne Josep Borrell, Haut Représentant de l’UE pour la politique étrangère et de sécurité dans une déclaration rendue publique à Bruxelles.

Saluant le caractère pacifique des manifestations et la volonté de tous les acteurs politiques à maintenir le dialogue pour arriver à un large consensus sur l’avenir du Mali, l’UE affirme soutenir «pleinement les bons offices de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui a dépêché sur place une mission de haut niveau, ainsi que les propositions de sortie de crise contenues dans son communiqué de presse du 19 juin ».

Elle se joint également aux Nations Unies et à l’Union africaine pour appeler tous les acteurs au dialogue et à la retenue.

«Nous encourageons les autorités à prendre rapidement des décisions qui permettront de dépasser la crise, notamment sur le contentieux post-électoral», ajoute la déclaration de M. Borrell.

Bouton retour en haut de la page
Fermer