Les militaires au Mali ont annoncé le report “à une date ultérieure” de la première réunion de concertation sur le transfert des pouvoirs, initialement prévue ce samedi avec les organisations politiques et civiles.

Les militaires avaient invité des partis de l’opposition et des organisations de la société civile à des “échanges sur l’organisation de la transition” samedi matin à Bamako.

Dans un communiqué, ils ont annoncé le report de cette rencontre “à une date ultérieure” pour des raisons “d’ordre organisationnel”.

Le Mouvement du 5-Juin/Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) avait protesté contre le fait de ne pas figurer parmi les invités.

Cette coalition de l’opposition, de la société civile et de chefs religieux a mené pendant des mois la contestation contre le président démissionnaire Ibrahim Boubacar Keïta.

Ibrahim Boubacar Keïta, 75 ans, avait annoncé sa démission ainsi que la dissolution du parlement et du gouvernement, quelques heures après avoir été arrêté avec plusieurs autres responsables par les militaires.

Bouton retour en haut de la page
Fermer