Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a souligné vendredi l’importante contribution des femmes aux opérations de maintien de la paix des Nations-Unies, à l’occasion de la Journée internationale des Casques bleus.

Intervenant lors d’une cérémonie virtuelle à New York pour marquer cette Journée internationale, célébrée sous le thème “Les femmes dans le maintien de la paix : une clé pour la paix”, M. Guterres a relevé que cette commémoration coïncide cette année avec le vingtième anniversaire de la résolution 1325 du Conseil de sécurité sur les femmes, la paix et la sécurité.

Cette résolution, a rappelé le chef de l’ONU, a constitué une étape importante dans la reconnaissance du droit des femmes à une participation pleine, égale et effective aux processus de paix, au règlement des conflits et à la consolidation de la paix, en ce sens qu’elle a mis en lumière “le rôle essentiel que jouaient les soldates de la paix dans la réussite des opérations de paix”.

“Jour après jour, ces femmes contribuent à améliorer tous les aspects de nos opérations et à obtenir de meilleurs résultats ; elles permettent un meilleur accès aux populations locales ; elles contribuent à prévenir et à réduire les conflits et les heurts ; elles sont un modèle pour leurs pairs et les autres”, a affirmé le Secrétaire général.

“Nous avons également vu qu’il était plus facile d’établir la confiance avec celles et ceux qui ont besoin de protection lorsque l’effectif des opérations reflétait les populations qu’elles servent. C’est une raison supplémentaire pour laquelle il est si primordial d’accroître le nombre de femmes dans les opérations de maintien de la paix”, a-t-il souligné.

Selon M. Guterres, le maintien de la paix obtient de meilleurs résultats quand des femmes sont présentes à tous les niveaux, y compris au niveau décisionnel. “Nous continuerons à faire tout notre possible, en coopération notamment avec les pays fournisseurs de contingents et de personnel de police, pour atteindre cet objectif”, a-t-il dit.

A cette occasion, le Secrétaire général de l’ONU a décerné à distance le Prix du Militaire des Nations-Unies de l’Année 2019 pour la défense de l’égalité des genres à deux femmes Casques bleus. Il s’agit de la Commandante Carla Monteiro de Castro Araujo, officière de la marine brésilienne, déployée au sein de la mission de paix des Nations-Unies en République centrafricaine (MINUSCA), et le Major Suman Gawani de l’armée indienne, observatrice militaire récemment déployée avec la MINUSS, au Soudan du Sud.

M. Guterres a également déposé une gerbe de fleurs au siège de l’ONU à New York en hommage à tous les soldats de la paix qui ont perdu la vie depuis 1948, et présider la cérémonie virtuelle de remise de la Médaille Dag Hammarskjöld à 83 soldats, policiers et civils morts dans les opérations de maintien de la paix en 2019, y compris un soldat marocain déployé à la MINUSCA.

Bouton retour en haut de la page
Fermer