Le gouvernement espagnol a donné son feu vert, mardi, à l’élaboration du Budget général de l’Etat pour 2021, une étape “indispensable” pour accélérer la “reconstruction sociale et économique du pays” après la pandémie liée au Covid-19.

La ministre des Finances et porte-parole du gouvernement, María Jesús Montero, a indiqué, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil des ministres, que le Budget de l’année prochaine doit contribuer à la reprise économique par un engagement en faveur d’une croissance plus durable permettant l’adaptation du tissu productif aux nouvelles réalités, comme la numérisation.

Les nouveaux comptes seront une preuve de l’engagement ferme en faveur de la cohésion, de la justice sociale et de l’égalité des chances, voire, du “renforcement” de l’État du bien-être, du système de santé publique afin qu’il dispose de ressources suffisantes pour toute situation d’urgence, a relevé la responsable espagnole.

Le budget de l’année prochaine, a-t-elle expliqué, doit permettre de “canaliser” les ressources activées de l’Europe, avec un engagement en faveur de la recherche, de l’innovation, des nouvelles technologies, du tourisme, de l’hôtellerie et de l’environnement.

“Au sein du gouvernement, nous pensons que cette crise ne peut être un frein aux objectifs de développement durable ou aux politiques de promotion de l’égalité des chances, mais plutôt une incitation à continuer à les promouvoir et à créer des postes d’emploi, en tant qu’objectif prioritaire pour 2021 et 2022”, a dit Mme Montero.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer