Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne (UE), réunis en sommet de deux jours à Bruxelles, ont insisté sur la nécessité pour l’UE de relever son niveau d’ambition climatique pour la décennie à venir et d’actualiser son cadre d’action en matière de climat et d’énergie, afin d’atteindre l’objectif d'”une Europe neutre pour le climat d’ici à 2050″, conformément aux objectifs de l’accord de Paris.

Les Vingt-sept ont examiné la proposition de la Commission européenne relative à un objectif de réduction des émissions d’au moins 55 % d’ici à 2030, ainsi que les mesures nécessaires pour réaliser cette ambition, estimant que cet objectif “devrait être atteint collectivement par l’UE de la manière la plus efficace possible au regard des coûts”.

“Tous les États membres participeront à cet effort, compte tenu des situations nationales et de considérations d’équité et de solidarité. Toutes les législations et politiques pertinentes de l’UE doivent contribuer au nouvel objectif à l’horizon 2030 et à la réalisation de l’objectif de neutralité climatique, tout en respectant des conditions équitables et en prévenant les fuites de carbone”, lit-on dans des conclusions adoptées par les dirigeants européens.

Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE ont, par ailleurs, demandé à la Commission européenne de mener des consultations approfondies avec les États membres afin d’évaluer les situations spécifiques et de fournir davantage d’informations sur les répercussions au niveau des États membres, relevant qu’ils reviendront sur la question lors de leur sommet de décembre en vue de convenir d’un nouvel objectif de réduction des émissions pour 2030 et de la présentation de la contribution déterminée au niveau national (CDN) actualisée de l’UE à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) avant la fin de l’année.

Ils ont, de même, souligné l’importance de mener “une action forte et coordonnée au moyen d’une diplomatie européenne active en matière de climat, en vue d’unir nos forces sur la scène mondiale pour continuer à faire progresser la cause de la lutte contre le changement climatique”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer