L’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah (USMBA) de Fès a célébré, lundi, la journée de Colombie, avec la participation de diplomates, d’universitaire et d’historiens.

Organisée conjointement avec la faculté des lettres et des sciences humaines Sais-Fès et en partenariat avec l’ambassade de Colombie au Maroc, cette journée a permis de passer en revue les relations ‘’séculaires et exemplaires’’ qui lient les deux pays.

‘’Le Maroc et la Colombie entretiennent des relations d’amitié anciennes, de respect mutuel et de coopération de plus de 40 ans, couronnées par des échanges dans les domaines politique, académique, culturel et commercial’’, a souligné à cette occasion l’ambassadrice de Colombie au Maroc, María Del Pilar Gómez Valderrama.

La diplomate a assuré que le Maroc, en tant que porte d’entrée vers l’Afrique et le monde arabe, est un partenaire ‘’stratégique’’ pour la Colombie, mettant à cet effet en valeur les dénominateurs communs entre les deux pays.

Elle a également mis l’accent sur l’importance qu’accorde l’université de Fès à la Colombie, rappelant l’histoire séculaire de la capitale spirituelle, riche de 12 siècles, et qui a une convention de partenariat et de jumelage avec la ville colombienne Carthagène des Indes.

Le président de l’USMBA, Redouane Mrabet, a mis en avant, de son côté, les relations de coopération et d’amitié maroco-colombiennes, rappelant la civilisation authentique et la riche culture de ce pays d’Amérique du Sud.

‘’La géographie, qui a éloigné les deux pays, n’a pas affaibli le rapprochement entre les deux peuples et ne peut aucunement minimiser la forte volonté de coopération bilatérale, pour renforcer la complémentarité et faciliter les opportunités qui leur sont offertes’’, a-t-il poursuivi.

M. Mrabet a mis l’accent sur la consolidation des relations bilatérales entre les deux pays durant les dernières décennies, à travers le renforcement des liens institutionnels et parlementaires et l’ouverture des perspectives de coopération entre opérateurs économiques et académiciens.

Le partenariat entre le Maroc et la Colombie, a-t-il dit, est ‘’constructif et permettra aux deux pays de faire face aux défis du futur’’, tels les changements climatiques, la promotion des droits de l’Homme, la compétitivité économique, le climat des affaires et l’usage des technologies numériques pour développer l’économie et rapprocher les peuples, particulièrement les étudiants et les jeunes.

Cette rencontre a été marquée par la projection d’un documentaire axée sur la biodiversité et l’ornithologie de la Colombie.

Bouton retour en haut de la page
Fermer