L’Université Mohammed Premier (UMP) d’Oujda a tenu, mercredi et jeudi, la 2ème édition de son e-Université d’été, placée sous le thème «Ethique, morale et déontologie à l’université».

Organisée dans un contexte marqué par la pandémie de la Covid-19 avec un recours sans antécédent au télé-enseignement et télétravail, cette édition a réuni plusieurs chercheurs et experts nationaux et internationaux qui ont débattu des pratiques déontologiques à l’université.

L’évènement, organisé entièrement en visioconférences, a mis l’accent sur les dispositifs de formation des étudiants et des jeunes chercheurs aux bonnes pratiques socio-professionnelles et aux exigences déontologiques, avec pour axes de réflexion notamment les repères éthiques et déontologiques à l’université, l’enseignabilité des éthiques et les Soft Skills et leur rapport avec l’éthique.

Intervenant lors de cette rencontre, le président de l’UMP, Yassine Zarhloule, a mis en exergue l’importance de la question de l’éthique, de la morale et de la déontologie à l’université, une question d’actualité en raison de la globalisation massive et libre de l’information et de la connaissance, et des mutations qui ont métamorphosé la manière d’étudier, d’enseigner et de faire de la recherche.

Les valeurs éthiques et déontologiques sont alors le levier qui garantit la qualité et l’équité dans le monde universitaire, a-t-il souligné, ajoutant que l’université marocaine se doit d’accompagner ces mutations et même de les anticiper, et dispose pour cela du cadre juridique adéquat en vue d’assurer des règles éthiques dans l’enseignement et la recherche scientifique.

Cette manifestation a porté sur plusieurs tables rondes, conférences et ateliers, autour notamment de la «déontologie universitaire», «l’éthique et la priorité intellectuelle» et «l’éthique et déontologie : de la théorie à la pratique».

Bouton retour en haut de la page
Fermer