L’Union européenne a salué, lundi, la réunion du groupe restreint du Comité Constitutionnel syrien tenue à Genève sous les auspices de l’ONU.

«La première réunion depuis le début de l’épidémie de la Covid-19 du groupe restreint du Comité Constitutionnel syrien, tenue sous les auspices de l’Envoyé spécial des Nations Unies Geir Pedersen à Genève, est une bonne nouvelle», se félicite la porte-parole de l’UE dans une déclaration.

«L’Union européenne encourage toutes les parties à s’engager sérieusement et de bonne foi afin d’obtenir des résultats concrets», a-t-elle affirmé, notant que «le Comité Constitutionnel ouvre la voie à la création des conditions d’une solution politique au conflit syrien, bien qu’il ne soit pas en soi une solution politique”.

Elle a ajouté qu’une «diplomatie constructive de toutes les parties prenantes internationales sur tous les aspects de la résolution 2254 du Conseil de sécurité des Nations Unies est nécessaire pour parvenir à une solution politique durable».

La réunion du groupe restreint du Comité Constitutionnel syrien rassemblera 45 personnes choisies à parts égales par le gouvernement de Damas, l’opposition et l’émissaire de l’ONU afin d’impliquer des représentants de la société civile.

L’ONU espère que ce processus ouvrira la voie à un règlement politique du conflit, qui a fait plus de 380.000 morts depuis 2011.

Bouton retour en haut de la page
Fermer