Les présidents du Conseil européen, Charles Michel, et de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, ont signé mercredi, au nom de l’UE, l’accord de commerce et de coopération post-Brexit conclu avec le Royaume-Uni, qui doit être appliqué à titre provisoire à compter du 1er janvier.

L’accord sera ensuite examiné par le Parlement européen et le Conseil de l’UE avant d’être ratifié officiellement par l’Union européenne.

“L’accord que nous avons signé aujourd’hui est le résultat de mois d’intenses négociations au cours desquels l’Union européenne a fait preuve d’un niveau d’unité sans précédent. Il s’agit d’un accord juste et équilibré qui protège pleinement les intérêts fondamentaux de l’UE et crée la stabilité et la prévisibilité pour les citoyens et les entreprises”, s’est félicité à cette occasion M. Michel.

Dans le contexte actuel, a-t-il ajouté, “il est de la plus haute importance que l’Union européenne et le Royaume-Uni se tournent vers l’avenir, en vue d’ouvrir un nouveau chapitre dans leurs relations”.

Le président du Conseil européen a fait part de la disposition de l’UE de coopérer avec le Royaume-Uni sur les différentes questions d’intérêt commun, citant en particulier la lutte contre le changement climatique et la réponse aux pandémies.

Après sa signature par les dirigeants de l’UE, l’accord post-Brexit va également être paraphé par le Premier ministre britannique, Boris Johnson.

Bouton retour en haut de la page
Fermer