Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell a préconisé mardi un report des élections législatives prévues au Venezuela le 6 décembre, jugeant que les conditions pour un scrutin équitable et inclusif n’étaient “pas réunies”.

Les principaux partis d’opposition au Venezuela ont annoncé le 2 août leur décision de boycotter le scrutin législatif du 6 décembre, qualifié de “fraude électorale”.

“À la suite de mes contacts avec les représentants et les dirigeants politiques vénézuéliens, je dois conclure que les conditions ne sont pas remplies, à ce stade, pour un processus électoral transparent, inclusif, libre et équitable”, soutient M. Borrell dans un communiqué publié mardi.

Josep Borrell précise avoir “suggéré la possibilité de prolonger les délais électoraux pour répondre à la demande de l’opposition”.

“J’ai reçu une lettre du ministre des affaires étrangères m’informant d’un accord à ce sujet avec un secteur de l’opposition. C’est un pas dans la bonne direction, mais pas suffisant pour que l’Union européenne puisse déployer une mission d’observation électorale”, explique-t-il.

Le chef de la diplomatie de l’UE informera les États membres “plus en détail” lors de la réunion ministérielle informelle prévue à Berlin fin août. Il souhaite par ailleurs convoquer une réunion ministérielle des pays participant au groupe de contact international “dans un avenir proche”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer