L’Union européenne (UE) et l’Inde se sont engagées mercredi à renforcer leur partenariat stratégique afin de relever ensemble les défis qui se posent dans le monde “complexe” d’aujourd’hui.

“L’UE et l’Inde consolideront leur coopération pour renforcer la sécurité internationale ainsi que la préparation et la réponse aux urgences sanitaires mondiales, améliorer la stabilité économique mondiale et la croissance inclusive, mettre en œuvre les objectifs de développement durable et protéger le climat et l’environnement”, lit-on dans une déclaration conjointe publiée à l’issue du 15ème sommet UE-Inde tenu par vidéoconférence entre les présidents de la Commission et du Conseil européens, Ursula von der Leyen et Charles Michel, et le Premier ministre indien, Narendra Modi.

Les deux parties ont également affirmé leur détermination à promouvoir “un multilatéralisme efficace et un ordre multilatéral fondé sur des règles” avec les Nations Unies (ONU) et l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

S’agissant de la lutte contre le coronavirus, les dirigeants ont insisté que la coopération et la solidarité mondiales sont essentielles pour protéger des vies et atténuer les conséquences socio-économiques de la pandémie.

Ils ont ainsi souligné l’importance de renforcer “nos capacités de préparation et de réponse, de partager les informations de manière libre, transparente et rapide, et d’améliorer la réponse internationale, y compris par le biais des organisations internationales pertinentes, telles que l’Organisation mondiale de la santé (OMS), en s’appuyant sur les enseignements tirés des réponses mondiales actuelles”.

Bruxelles et New Delhi ont noté, dans ce sens, des synergies mutuelles dans le domaine des soins de santé grâce à des expériences et des forces partagées dans la production de produits pharmaceutiques et de vaccins, la recherche et le développement dans le domaine de la santé, les diagnostics et les traitements.

Appelant à ce que le futur vaccin contre le coronavirus devienne un bien commun mondial, les deux parties sont convenues d’intensifier leur coopération en matière de sécurité sanitaire, de préparation et de réponse aux crises sanitaires.

Par ailleurs, l’UE et l’Inde se sont accordées sur la mise en place d’un dialogue de haut niveau sur le commerce et l’investissement qui permettra d’aborder les questions multilatérales et chercher à progresser vers une protection des investissements et des accords commerciaux.

Les deux parties ont également décidé de lancer un dialogue sur la sécurité en mer, soulignant la nécessité de préserver la sécurité et la stabilité dans l’Océan indien.

Bouton retour en haut de la page
Fermer