Le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, a fermement condamné l’attentat perpétré mercredi à Kaboul contre le convoi du premier vice-président afghan, Amrullah Saleh, faisant au moins dix morts.

“L’Union européenne condamne fermement l’attaque perpétrée contre le premier vice-président Amrullah Saleh et exprime son plein soutien aux institutions démocratiques de l’Afghanistan”, a indiqué M. Borrell dans une déclaration.

Cette attaque contre le vice-président afghan fait suite à de nombreuses autres attaques “inacceptables” contre des parlementaires, des militants pacifistes, des journalistes et des chefs religieux, a déploré le chef de la diplomatie de l’UE, insistant que tous ceux qui cherchent à affaiblir le processus de paix dans le pays devront assumer la responsabilité de leurs actes.

“À ce moment critique sur la voie d’une paix durable en Afghanistan, l’Union européenne réaffirme sa détermination à soutenir tous les efforts sincères visant à finaliser les dernières étapes pour lancer un véritable processus de négociation intra-afghan”, a conclu M. Borrell.

Connu pour ses positions hostiles aux talibans, le premier vice-président afghan Amrullah Saleh avait déjà échappé à une tentative d’assassinat l’été dernier pendant la campagne présidentielle, quand un kamikaze et des hommes armés avaient attaqué ses bureaux.

L’attentat avait fait au moins 20 morts, pour la plupart des civils, et 50 blessés.

Bouton retour en haut de la page
Fermer