L’Union européenne (UE) a condamné mercredi l’attentat terroriste “intolérable” qui a visé la veille un marché de la ville d’Afrine, dans le nord de la Syrie, faisant plusieurs victimes.

“De tels actes de terrorisme intolérables ne peuvent jamais être justifiés. Les responsables doivent répondre de leurs actes”, a souligné l’UE dans une déclaration de son porte-parole.

La déclaration réitère le soutien de l’UE à l’appel de l’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Geir Pedersen, pour “un cessez-le-feu national complet”, estimant que “la seule voie vers la stabilité est une solution politique crédible et inclusive facilitée par les Nations Unies, conformément à la résolution 2254 (2015) du Conseil de sécurité des Nations Unies”.

Plus de 40 personnes, entre civils et combattants, ont été tués mardi, dans l’explosion d’un camion-citerne piégé, sur le marché central de la ville syrienne d’Afrine.

Il s’agit de l’attaque la plus meurtrière depuis des mois dans les territoires du nord de la Syrie. Ces zones sont régulièrement secouées par des attentats similaires ou des assassinats ciblés.

Bouton retour en haut de la page
Fermer