L’Union européenne (UE) a réitéré jeudi son appel aux autorités israéliennes pour qu’elles cessent les démolitions d’installations palestiniennes en Cisjordanie occupée, y compris celles de structures financées par l’UE.

“Cette semaine, les forces israéliennes ont démoli plus de 70 structures, y compris des bâtiments résidentiels et des installations sociales et sanitaires”, déplore l’UE dans une déclaration de son porte-parole, appelant les autorités israéliennes à arrêter ces démolitions, en particulier dans le contexte actuel de la pandémie de coronavirus.

Par ailleurs, le porte-parole met en garde qu’il y a actuellement 52 écoles palestiniennes menacées de démolition, insistant que l’UE appelle à la protection des enfants, notamment en garantissant leur droit à l’éducation dans un environnement scolaire sûr et sécurisé.

“De tels développements constituent un obstacle à la solution à deux États”, a ajouté le porte-parole de l’UE.

Le Haut représentant de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, Josep Borrell, avait indiqué récemment que la période de mars à août 2020 a été marquée par un pic de démolitions ou de confiscations d’habitations et de structures palestiniennes en Cisjordanie malgré la pandémie de Covid-19, exhortant les autorités israéliennes à cesser ces démolitions.

Bouton retour en haut de la page
Fermer