La Commission européenne a proposé jeudi de renforcer l’aide aux réfugiés syriens et aux communautés d’accueil d’un montant total de 585 millions d’euros.

Selon un communiqué de l’exécutif européen, 100 millions d’euros dans le cadre de cette aide seront alloués à la Jordanie et au Liban et cibleront des domaines tels que l’accès à l’éducation, le soutien aux moyens de subsistance et la fourniture de soins de santé, l’assainissement, les services de traitement des déchets et la protection sociale des communautés d’accueil et des réfugiés.

Par ailleurs, 485 millions d’euros serviront à soutenir les réfugiés en Turquie en 2020 et à poursuivre dans le pays les deux programmes phares de l’UE dans le domaine humanitaire, qui fournissent une aide financière mensuelle à quelque 1,7 millions de réfugiés et aident plus de 600 000 enfants réfugiés à fréquenter l’école, ajoute la même source.

“L’UE soutient régulièrement les réfugiés en Turquie, au Liban et en Jordanie depuis de nombreuses années. Comme le coronavirus menace les personnes les plus vulnérables, nous ne pouvons pas arrêter notre assistance vitale. Nous sommes ainsi déterminés à aider les réfugiés syriens et les pays d’accueil en ces temps difficiles”, a déclaré le commissaire européen chargé de la gestion des crises, Janez Lenarčič, cité dans le communiqué.

Depuis 2011, l’UE et ses États membres ont mobilisé plus de 20 milliards d’euros pour répondre à la crise syrienne, selon la Commission européenne.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer