L’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) s’est engagée jeudi dans la lutte contre le coronavirus et chargé le commandant en chef des forces alliées en Europe, l’Américain Tod Wolters, de coordonner davantage l’aide mutuelle entre les Etats-membres pour combattre la pandémie.

“Nous avons décidé aujourd’hui de charger notre principal commandant, le général Wolters, de coordonner le soutien nécessaire pour combattre la crise, d’accélérer et d’intensifier l’assistance” entre les Etats-membres, a annoncé le secrétaire général de l’Alliance atlantique, Jens Stoltenberg, à l’issue d’une réunion par vidéoconférence des ministres des Affaires étrangères des trente pays alliés.

Selon le SG de l’OTAN, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse “virtuelle”, le général Wolters a été notamment chargé d’identifier les capacités en matière de transport aérien destinés à fournir des approvisionnements médicaux.

Dans une déclaration conjointe adoptée à l’issue de leur réunion, les ministres des Affaires étrangères des pays membres ont assuré que “l’Otan contribue à l’effort collectif” pour faire face à la crise du Coronavirus.

“Les Alliés s’entraident – notamment par la mise à disposition de professionnels de la santé, de lits d’hôpital et d’équipement médical essentiel, ainsi que par l’échange de bonnes pratiques et d’idées sur les moyens de combattre cette maladie meurtrière”, ont-ils souligné.

“Nous acheminons des fournitures médicales indispensables par voie aérienne depuis divers endroits du globe, proposons du personnel médical, du matériel et des équipements essentiels de sources civiles et militaires, et mettons nos connaissances et nos ressources médicales, scientifiques et technologiques au service de réponses innovantes”, ont-ils notamment énuméré dans la déclaration.

En outre, les Alliés affirment unir leurs efforts pour que “le public ait accès, en temps utile, à une information transparente et exacte, ce qui est déterminant pour vaincre cette pandémie et combattre la désinformation”.

“Une approche coordonnée et globale étant nécessaire, l’OTAN travaille en étroite collaboration avec d’autres organisations internationales, notamment l’ONU, l’Organisation mondiale de la santé et l’Union européenne”, précise la déclaration.

Le document réaffirme, par ailleurs, la détermination de l’OTAN à rester en action, à tenir le cap et à demeurer prête à remplir ses tâches fondamentales: “défense collective, gestion de crise et sécurité coopérative”.

“Notre capacité à mener nos opérations et à assurer la dissuasion et la défense face à toutes les menaces auxquelles nous sommes confrontés est intacte. Et aujourd’hui, nous avons pris de nouvelles décisions afin de renforcer le rôle de l’OTAN pour ce qui est de relever les défis de sécurité actuels et futurs”, concluent les alliés.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer