Le Secrétaire général des Nations-Unies, António Guterres, a salué les Afghans pour leur engagement pour la démocratie suite à la tenue de l’élection présidentielle le 28 septembre en Afghanistan.

M. Guterres a félicité tous les Afghans “qui ont exercé la voie démocratique et défendu leur droit de vote, bravant les problèmes de sécurité”, a indiqué son porte-parole lundi.

Le chef de l’ONU a ainsi salué les Afghans pour leur engagement en choisissant leurs dirigeants par les urnes, et encouragé “toutes les parties prenantes à permettre aux institutions électorales d’exercer pleinement leurs responsabilités, notamment en traitant les plaintes par les voies et procédures appropriées”.

A la fin du scrutin samedi, la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a déclaré, dans un tweet, que les organes électoraux afghans “ont maintenant besoin de patience et de sang-froid pour compter les votes, examiner les plaintes et annoncer les résultats” et que les parties “doivent s’acquitter de leurs obligations, en respectant les codes de conduite et en contribuant à assurer la stabilité dans la période à venir”.

Le chef de l’Exécutif afghan Abdullah Abdullah a revendiqué, lundi, la victoire à l’élection présidentielle, avant même la publication des résultats ou des chiffres officiels du scrutin.

“Nous avons le plus grand nombre de voix dans cette élection”, a avancé M. Abdullah lors d’une conférence de presse, en affirmant qu'”il n’y aura pas de deuxième tour”.

Un des responsables de l’IEC, Habib Rahman Nang, a immédiatement réagi à ces déclarations, en rappelant qu'”aucun candidat n’a le droit de se proclamer vainqueur, conformément à la loi”.

Abdullah Abdullah, dont c’est la troisième participation à une présidentielle afghane, avait contesté les résultats de l’élection de 2014, qui avait été entachée de graves irrégularités et avait débouché sur une crise constitutionnelle.

Suite à une intervention de Washington, il s’était au bout du compte vu attribuer un poste de chef de l’Exécutif.

La Commission électorale indépendante (IEC) a précisé qu’elle annoncera d’abord les résultats préliminaires le 19 octobre, puis les résultats finaux le 7 novembre après l’examen des plaintes présentées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer