Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, s’est félicité de la réduction annoncée de la violence en Afghanistan, qui est le résultat de pourparlers entre les Etats-Unis et les Taliban, ainsi que de consultations avec le gouvernement afghan.

M. Guterres “espère que cette étape critique mènera à des négociations intra-afghanes et à un processus de paix global”, a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

“Le Secrétaire général réitère en particulier l’importance d’un processus de paix inclusif dirigé par les Afghans avec la participation significative des femmes et des jeunes. Pour être durable, tout règlement doit respecter les droits de l’homme et les libertés fondamentales de tous les citoyens et sauvegarder les acquis des droits fondamentaux des femmes. L’ONU reste déterminée à soutenir le gouvernement et le peuple afghans”, a-t-il assuré.

Bouton retour en haut de la page
Fermer