Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a vivement condamné mercredi l’attaque “lamentable” ayant visé l’aéroport d’Aden, au Yémen, au moment de l’arrivée du nouveau gouvernement yéménite, et qui a fait au moins vingt-six morts et des dizaines de blessées.

Le nouveau gouvernement yéménite d’union devait commencer ses travaux dans la journée sous la présidence de Maïn Abdelmalek, suite à la publication d’une décision républicaine le 18 décembre portant formation d’un nouvel Exécutif pour parachever la mise en œuvre de l’Accord de Riyad entre le gouvernement légitime et le Conseil de transition du Sud.

“Le Secrétaire général réaffirme l’engagement inébranlable de l’ONU à soutenir les efforts visant à reprendre un processus politique dirigé par le Yémen et sous l’égide des Yéménites afin de parvenir à un règlement inclusif et négocié du conflit”, a indiqué son porte-parole à New York.

Le chef de l’humanitaire des Nations Unies, Mark Lowcock, s’est également dit “profondément attristé” par l’attaque à l’aéroport d’Aden et notamment par la mort d’un membre du personnel du Comité international de la Croix-Rouge. Trois autres membres du CICR ont été blessés.

“Je condamne cet acte et toutes les attaques contre les travailleurs humanitaires. Cet événement tragique est un rappel urgent que toutes les parties au conflit doivent respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire de protéger les civils, de fournir aux travailleurs humanitaires un environnement de travail sûr et d’épargner les biens civils”, a dit M. Lowcock dans un communiqué.

L’Envoyé spécial des Nations Unies pour le Yémen, Martin Griffiths, a également fermement condamné l’attaque à l’aéroport d’Aden.

“Je souhaite au Cabinet la force de faire face aux tâches difficiles à venir. Cet acte de violence inacceptable est un rappel tragique de l’importance de ramener d’urgence le Yémen sur la voie de la paix”, a-t-il dit.

Le Secrétaire général de l’ONU a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes ainsi qu’au peuple et au gouvernement du Yémen. Il a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Bouton retour en haut de la page
Fermer