Le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a condamné fermement “l’horrible” attentat perpétré lundi à l’Université de Kaboul en Afghanistan, qui a fait au moins 19 morts, en majorité des étudiants, et 22 blessés.

M. Guterres estime que “cette attaque effroyable, la deuxième en dix jours contre un établissement d’enseignement à Kaboul, est également une atteinte au droit humain à l’éducation”, a indiqué son porte-parole à New York.

Le Secrétaire général réaffirme que les commanditaires de cette attaque doivent “être tenus responsables” et exprime ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaite un prompt rétablissement aux blessés, a ajouté le porte-parole dans un communiqué.

“L’ONU est au côté du peuple et du Gouvernement afghans en soutien à leurs aspirations de paix de longue date”, a-t-il conclu.

L’attentat de lundi a été revendiqué par le groupe terroriste “État islamique” (EI), dans un communiqué posté par son agence de propagande “Amaq”.

“Deux combattants de l’État islamique ont réussi à lancer une attaque lors d’un (événement) organisé par le gouvernement afghan à l’Université de Kaboul”, précise Amaq sur les chaînes Telegram du groupe terroriste.

Des affrontements ont opposé pendant plusieurs heures les assaillants aux forces de sécurité à l’intérieur de l’université, la plus grande du pays, selon le ministère afghan de l’Intérieur.

Bouton retour en haut de la page
Fermer