L’hypothèse de la fuite du coronavirus d’un laboratoire est “hautement improbable”, a déclaré mardi le chef de la délégation de l’OMS à Wuhan, au terme d’une mission dans cette ville du centre de la Chine, où le Covid-19 s’est déclaré.

Une transmission du coronavirus depuis un premier animal puis un deuxième avant une contamination à l’homme est l’hypothèse “la plus probable”, a indiqué mardi Peter Ben Embarek, chef de la délégation de l’OMS qui vient de mener une enquête à Wuhan.

Cette piste demande toutefois “des recherches plus spécifiques et ciblées”, a-t-il déclaré.

L’équipe de l’OMS a par ailleurs a annoncé n’avoir pas trouvé d’indication de la présence du virus à Wuhan avant son apparition en décembre 2019, ni identifié l’animal à l’origine de la maladie.

“Il n’y a pas assez de preuves […] pour déterminer si le Sars-Cov-2 s’est propagé à Wuhan avant décembre 2019”, a indiqué Liang Wannian, le chef de la délégation de scientifiques chinois, lors d’une conférence de presse.

Bouton retour en haut de la page
Fermer