Le Premier ministre italien, Giuseppe Conte, a dévoilé la liste du nouveau gouvernement porté par une majorité réunissant le Parti démocrate (PD) et le Mouvement Cinq Etoiles (M5S) et composé de 21 ministres, dont sept femmes.

Le leader du M5S, Luigi Di Maio, a été nommé ministre des Affaires étrangères, tandis que le poste de ministre de l’Economie est revenu au démocrate Roberto Gualtieri, actuel président de la commission des Affaires économiques au Parlement européen. La préfète Luciana Lamorgese est devenue ministre de l’Intérieur, alors que le portefeuille de la Défense a été attribué à un autre poids lourd du PD, Lorenzo Guerini.

Au total, le M5S a obtenu dix sièges contre neuf pour le PD et un pour le mouvement Liberi e uguali (Libres et égaux), petit parti de gauche issu d’une scission avec le PD.

L’exécutif dirigé par Giuseppe Conte prêtera serment jeudi à 10h00 au Quirinal.

Une fois le gouvernement investi, il devra encore obtenir la confiance des deux chambres du Parlement, d’ici à la fin de la semaine ou en début de semaine prochaine.

Selon les projections publiées dans la presse, la nouvelle majorité pourrait disposer de 167 élus au Sénat (sur 315) et de 347 à la chambres des députés (sur 630).

L’Italie, troisième puissance économique européenne, était plongée dans une crise inédite après le dynamitage par Matteo Salvini, le chef de la Ligue (extrême droite), le 8 août de la précédente coalition formée avec le Mouvement 5 étoiles.

Un accord politique a été finalement trouvé entre le Mouvement 5S et le centre-gauche pour éviter des élections anticipées et former une nouvelle majorité de gouvernement sous la houlette du premier ministre sortant Guiseppe Conte.

Bouton retour en haut de la page
Fermer