L’ancien ministre irakien des Télécommunications Mohamed Allawi a annoncé samedi avoir été nommé Premier ministre par le président Barham Saleh.

Aucune annonce officielle n’a été faite par le président ou les institutions gouvernementales.

Dans une vidéo publiée sur Twitter, M. Allawi, 65 ans, a indiqué avoir été nommé par M. Saleh pour former un nouveau gouvernement et qu’il tiendrait en compte les demandes des manifestants.

“Après avoir été nommé (…) pour former un nouveau gouvernement, j’aimerais m’adresser à vous en premier”, a-t-il dit, s’adressant aux protestataires.

“Je vous demande de poursuivre les manifestations, car si vous n’êtes pas avec moi, je serai seul et je ne pourrai rien faire”, a-t-il indiqué.

“Si les blocs politiques tentent de m’imposer leurs candidats, je sortirai, viendrai vous parler, et je rejetterai cette nomination”, a-t-il ajouté.

Sa désignation intervient deux mois après la démission de son prédécesseur Adel Abdel Mahdi début décembre sous la pression d’un mouvement de contestation inédit depuis le 1er octobre.

Selon la Constitution, M. Allawi a un mois pour former son cabinet, qui devra être approuvé par un vote de confiance au Parlement.

Bouton retour en haut de la page
Fermer