L’innovation et la digitalisation constituent un fer de lance de la reprise économique et un levier essentiel d’une relance optimale, ont indiqué les participants à la 2ème édition du Congrès International “Digital Now !” sur l’économie numérique.

Initié par le Club des dirigeants du Maroc sous le thème “Le digital au service d’une relance économique vigoureuse”, ce congrès a permis de montrer le rôle crucial de la transformation digitale, qui présente aujourd’hui un énorme potentiel de croissance pour les TPME, les grandes entreprises, les administrations et les institutions.

Du 15 au 16 décembre, des conférenciers professionnels de grande renommée internationale ont ainsi débattu et partagé avec les dirigeants d’entreprises et les cadres du Royaume, l’évolution numérique et le développement technologique des divers pans de l’économie, souligne jeudi le Club dans un communiqué .

A cet égard, les participants ont souligné la nécessité, pour les entreprises , de travailler de concert avec les pouvoirs publics et notamment l’Agence de Développement du Digital (ADD) pour une meilleure implémentation de la stratégie de l’Etat en matière de développement du digital et de promouvoir la diffusion des outils numériques et le développement de leur usage auprès des entreprises et des citoyens.

Ils ont aussi relevé l’impératif de favoriser la création d’un écosystème numérique autour de chaque secteur d’excellence marocain sous forme de zone spéciale, de mettre sur orbite les projets numériques et notamment NBIC, dans le cadre de partenariats open innovation avec les grandes entreprises, les PME et les Start-ups au Maroc et à l’international.

Les participants ont recommandé aussi de se positionner sur des domaines critiques (e-commerce, Agritech, big data management, blockchain, intelligence artificielle, etc…), ajoute le communiqué.

Il s’agit également de promouvoir, dans le cadre des programmes E-Gov, en coordination avec les organismes et partenaires concernés, la mise en place des conceptions relatives aux projets de l’administration électronique et le développement des services publics numériques tout en garantissant leur interopérabilité et leur intégration.

Il est également recommandé de valoriser les porteurs de projets de l’économie numérique et de contribuer à la promotion et au développement de l’initiative et de l’entrepreneuriat dans le secteur de l’économie numérique.

Ce Congrès a été organisé selon un format hybride, alliant présentiel et virtuel sur la plateforme online “digitalnow.ma” qui a accueilli plus de 800 participants représentants une cinquantaine de pays.

Bouton retour en haut de la page
Fermer