MDJS hta nta kouayri – Yoga

Après un remarquable début d’hiver, le Real Madrid a conclu 2020 par une contre-performance face au promu Elche (1-1) mercredi pour la 16e journée de Liga, laissant à l’Atlético Madrid, vainqueur de Getafe 1-0 en début de soirée, la place de leader (35 pts).

Malgré l’ouverture du score de la tête de Luka Modric (20e) à la reprise d’une frappe de Marco Asensio qui avait heurté la barre transversale dans une première période de domination totale, le Real Madrid a cédé en deuxième période, sur un pénalty sifflé à l’encontre de Dani Carvajal et transformé par Fidel Chaves (52e).

Faux-pas de fin d’année: avec ce nul concédé sur le terrain du promu Elche, Zinédine Zidane et le Real Madrid ont mis un terme à leur belle série de cinq victoires consécutives en Liga (six succès de rang toutes compétitions confondues).

Le champion d’Espagne en titre clôt son année 2020 à la 2e place de Liga, à deux points de son voisin et leader Atlético Madrid, qui a joué deux matches en moins.

“C’est sûr que c’est un coup d’arrêt. (…) Quand je vois la première période que l’on a fait ce (mercredi) soir, je me dis que ce sont deux points de perdus, mais il faut continuer à travailler dur”, a encouragé Zidane en conférence de presse d’après-match.

Avec cet énième revers face à un adversaire pourtant largement à sa portée cette saison (après Alavés et Cadix en Liga, et le Shakhtar Donetsk en Ligue des champions), le Real Madrid a connu une saute de concentration après la pause mercredi soir, après un mois de décembre où il a gagné tous ses matches (sauf le revers à Kiev le 1er décembre).

Seule bonne nouvelle de la soirée pour Zidane, le retour au jeu de l’ailier international belge Eden Hazard, remis d’une énième blessure (à la cuisse droite cette fois) et entré en jeu à la 77e à la place de Lucas Vazquez.

Une bien maigre récompense pour les Merengue, distancés par l’Atlético à l’orée de l’année 2021.

En début de soirée, le “Pistolero” Luis Suarez a débloqué la situation pour les Colchoneros, en prolongeant de la tête vers le petit filet droit de Ruben Yanez un coup franc déposé par Yannick Carrasco (20e).

Suarez, qui aura 34 ans le 24 janvier, est de retour en grande forme après son épisode Covid-19, qui l’avait privé de trois semaines de compétition entre mi-novembre et le 5 décembre : après une période de disette début décembre, l’Uruguayen transféré du Barça l’été dernier a marqué trois fois sur les trois derniers matches des Madrilènes, dont un doublé contre Elche le 19 décembre.

Une bien belle manière de clore l’année 2020 pour le 500e match de Diego Simeone en Liga (et sa 301e victoire).

Malgré l’annonce mardi du départ d’une véritable figure du club, Diego Costa (32 ans), pour raisons personnelles, et le poignant message d’adieu diffusé par l’avant-centre hispano-brésilien sur Instagram dans la journée de mercredi, les Colchoneros ont trouvé les ressources, dans le sillage d’une défense toujours aussi imperméable et d’une attaque Carrasco – Suarez – Joao Felix – Thomas Lemar de plus en plus redoutable, pour venir à bout du voisin Getafe.

L’adversaire préféré de Simeone en Liga : en 18 rencontres sous sa direction, les Colchoneros ont enchaîné 18 matches sans revers face aux banlieusards madrilènes, avec 34 buts marqués et aucun encaissé.

En début de soirée, le Valence CF s’est incliné 2-1 face au surprenant Grenade. Malgré le but de Kévin Gameiro (36e), Valence a fini le match à neuf contre dix, après les exclusions de Jason (70e) et Gonçalo Guedes (73e), et le carton rouge direct infligé à Domingos Duarte (76e) côté andalou.

Les Valenciens, empêtrés dans une crise financière, finissent l’année 2020 à la 16e place du classement, à égalité de points (15 pts) avec Valladolid, premier relégable.

MDJS hta nta kouayri – Securité
Bouton retour en haut de la page
Fermer