Le gouvernement espagnol a écarté un retour limité du public dans certains stades espagnols avec la reprise du championnat professionnel à partir de jeudi avec le derby sévillan entre Fc Séville et Betis de Séville.

“A mon avis, il faut garantir l’équité dans la compétition. Il n’est pas possible que l’on joue d’une manière dans un stade, et d’une autre manière dans un autre”, a annoncé, mardi, le ministre de la Santé, Salvador Illa, dans des déclarations à la presse à l’issue du Conseil des ministres.

“Les conditions de jeu doivent être les mêmes dans tous les stades”, a précisé le responsable espagnol répondant ainsi à la proposition du patron de LaLiga, instance chargée de gérer les affaires du football professionnel en Espagne, Javier Tebas, qui a suggéré un retour limité des spectateurs dans les villes déconfinées.

Le ministre a toutefois ouvert la porte à un retour éventuel du public plus tard cette année, en fonction de l’évolution de la pandémie et de la fin de l’état d’alerte dans le pays, prévu pour le 21 juin prochain.

“Ce sera le Conseil supérieur des Sports, après avoir discuté avec les organisateurs du championnat, avec le ministère de la Santé et avec les régions, qui devra prendre une décision à ce sujet, et elle pourrait varier en fonction de l’évolution de l’épidémie”, a expliqué Illa.

Bouton retour en haut de la page
Fermer