Le FC Barcelone a repris de manière provisoire les commandes du championnat espagnol de première division après sa victoire contre Real Valladolid dans le cadre de la 11ème journée de la Liga, en attendant le match devant opposer Grenade, 3ème, et Getafe, jeudi soir.

Le Barça, conduit par un Messi en « mode magicien », a surclassé Real Valladolid sur le score de 5-1 et poursuit sa marche triomphale des dernières semaines.

Valladolid, avec l’international marocain Anuar comme titulaire, a posé quelques problèmes au club catalan lors de la première mi-temps avant de « céder » le jeu et le protagonisme au Barça à la deuxième mi-temps.

Auteur d’un doublé et deux passes décisives, Messi, qui semble récupérer ses sensations de toujours, a tout fait dans ce match pour donner aux siens une victoire confortable, la cinquième consécutive.

Avec un match de moins, qui devra l’opposer au Real Madrid le 18 décembre au Camp Nou, l’équipe de Valverde est leader avec 22 points, à une unité de son rival éternel.

Le Real Madrid a fait, pour la première cette saison, un match complet du début à la fin en recevant Leganés, lanterne rouge du championnat, sur le Santiago Bernabéu.

L’équipe de Zidane, avec quelques absents comme Bale et James, a dominé le match depuis la première minute et marqué deux buts en deux minutes (7 et 8 minutes) par le jeune Brésilien Rodrygo (18 ans) et l’Allemand Kross.

Avec un Benzema inspiré, auteur de deux passes décisives et un but (son septième en Liga), le Real Madrid a fait une démonstration de force en s’imposant (5-0) lors d’un match marqué par la titularisation de l’international marocain Youssef En-Nesyri avec Leganés.

Ainsi, les madrilènes restent sur les talons du Barça avec 21 points en attendant le grand « clasico » du 18 décembre au Camp Nou.

L’autre équipe de Madrid, l’Atletico n’a pas fait mieux qu’un nul (1-1) dans son déplacement à Vitoria où il a rencontré Deportivo Alavés. Manquant d’efficacité, l’équipe de Simeone a ouvert le score grâce à Morata mais elle n’a pas réussi à conserver son avantage lors des dernières minutes.

Malgré l’investissement important réalisé par l’équipe madrilène pour renforcer toutes ses lignes, notamment l’attaque par le recrutement de Joao Felix (120 millions d’euros), l’Atletico (4ème avec 20 points) n’arrive pas à convaincre avec des résultats en demi-teinte loin des aspirations de son public.

L’ « équipe du peuple », comme la surnomme son entraîneur, doit faire preuve de régularité et d’esprit gagnant pour suivre la cadence des deux grands du championnat.

L’affiche de cette journée entre Valence et FC Séville s’est soldée par un nul (1-1) qui n’arrange pas les affaires des deux équipes. Les valenciens restent 11èmes avec 14 points et les sévillans 5èmes avec 20 points.

La Real Sociedad a réalisé la mauvaise affaire de cette journée en s’inclinant (1-2) sur son terrain face à Levante.

Bouton retour en haut de la page
Fermer