Le vice premier ministre, ministre qatari des Affaires étrangères, Sheikh Mohammed ben Abdulrahman ben Jassim Al-Thani a réitéré, mercredi à Bruxelles, le soutien de son pays au processus de Skhirat pour le règlement de la crise libyenne.

« Le Qatar a adopté une position de fermeté depuis la signature de l’accord de Skhirat en 2015 et toute solution passera par le gouvernement légitime issu de cet accord et qui est reconnu par le Conseil de sécurité et la communauté internationale», a souligné le chef de la diplomatie qatarie lors d’un échange de vues avec les eurodéputés membres de la commission des Affaires étrangères du Parlement européen.

«Nous nous attachons à cette position et nous poursuivrons bien entendu nos contacts avec le gouvernement d’union nationale libyen. Notre soutien est pour une solution pacifique à la crise libyenne, loin de toute ingérence étrangère», a affirmé le vice premier ministre qatari.

S’agissant de la situation au Proche Orient, le ministre des Affaires étrangères de l’Etat du Qatar a affirmé que son pays soutient une solution à la question palestinienne qui va dans le sens des décisions de la communauté internationale et qui préserve les droits du peuple palestinien.

Le Qatar encourage les Israéliens et les Palestiniens à s’engager dans des négociations directes pour la restauration de la paix dans la région, a-t-il indiqué, notant que le soutien diplomatique de l’Union européenne est important dans ce sens.

Bouton retour en haut de la page
Fermer