Un naufrage au large des côtes libyennes a fait 20 morts, quelques heures après un autre ayant fait 74 morts, a rapporté dans la nuit de jeudi à vendredi Médecins Sans Frontières (MSF).

Les équipes de MSF dans la ville de Sorman (nord-est) ont “assisté aujourd’hui trois femmes, seules survivantes d’un autre naufrage où 20 personnes se sont noyées”, a indiqué l’ONG sur son compte Twitter.

“Secourues par les pêcheurs locaux, elles étaient sous le choc et terrifiées, elles ont vu des êtres chers disparaître sous leurs vagues, mourir sous leurs yeux”, selon MSF.

Peu avant, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé un bilan d’au moins 74 morts dans un naufrage au large de Khoms, ville côtière libyenne située à quelque 180 kilomètres à l’est de Sorman.

Et 47 survivants ont été amenés à terre par les gardes-côtes libyens et des pêcheurs.

Jeudi, les corps échoués à Khoms étaient alignés sur la plage, certains portant encore des gilets de sauvetage.

Les survivants, visiblement épuisés et traumatisés, se blottissaient sous des couvertures pendant que les travailleurs humanitaires distribuaient eau et colis alimentaires.

Depuis le début de l’année, plus de 11.000 personnes ont été renvoyées en Libye, “au risque de les exposer à des violations des droits de l’Homme, à la détention, aux abus, au trafic (humain) et à l’exploitation”, a dénoncé l’OIM.

Bouton retour en haut de la page
Fermer