Le Haut représentant de l’Union européenne et les ministres des Affaires étrangères de la France, de l’Allemagne et de l’Italie ont appelé “instamment” les parties en Libye à un cessez-le-feu.

Dans une déclaration conjointe, les signataires “appellent instamment toutes les parties libyennes et internationales à faire cesser de manière effective et immédiate toutes les opérations militaires et à s’engager de façon constructive dans les négociations”.

“Ces efforts doivent conduire toutes les parties à s’entendre rapidement (…) sur un accord de cessez-le-feu prévoyant notamment le retrait de toutes les régions de Libye de l’ensemble des forces étrangères, des mercenaires et des équipements militaires livrés en violation de l’embargo sur les armes des Nations unies”.

Dans leur déclaration conjointe, le Haut représentant de l’Union européenne et les ministres des Affaires étrangères de la France, de l’Allemagne et de l’Italie exhortent aussi les belligérants à “prendre part de manière constructive à tous les volets du dialogue inter-libyen mené sous l’égide des Nations unies, afin d’avancer vers un accord politique global dans le cadre des paramètres agréés à Berlin”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer