Saad Hariri a de nouveau été désigné jeudi Premier ministre du Liban pour former un gouvernement, a rapporté la présidence après les consultations parlementaires contraignantes menées par le chef de l’Etat Michel Aoun.

M. Hariri a été choisi par une majorité de 65 députés, selon un communiqué lu en conférence de presse par un haut responsable de la présidence.

Il avait démissionné il y a quasiment un an jour pour jour sous la pression d’un soulèvement populaire inédit et va devoir s’atteler à la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale dans un Liban en plein effondrement économique.

Suite à sa désignation, M. Hariri a promis de former un “gouvernement d’experts” en vue de mener des “réformes”, pour sortir le pays de son effondrement économique.

Bouton retour en haut de la page
Fermer