Le Chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a affirmé, mardi à Rabat, que l’exécutif œuvre pour la promotion de la situation des personnes âgées à travers une politique publique intégrée.

En réponse à une question sur “la politique gouvernementale relative aux personnes âgées et celles en situation de handicap”, lors de la séance mensuelle relative à la politique générale à la Chambre des conseillers, M. El Otmani a souligné que l’élaboration de la politique publique intégrée relative à la situation des personnes âgées s’effectue dans un cadre participatif englobant les différents acteurs et intervenants.

Dans ce sens, a-t-il dit, 16 objectifs stratégiques et 117 démarches ont été fixés essentiellement en matière de prise en charge médicale, de protection sociale et de mis en place d’un environnement favorable aux personnes âgées, rappelant que des ateliers régionaux ont été organisés en concertation avec la société civile dans l’optique d’élaborer un projet à soumettre au conseil du gouvernement.

M. El Otmani a également cité le programme national pour les personnes âgées, qui vise à renforcer la prise en charge médicale de cette catégorie au sein des différentes structures hospitalières et à établir les normes de mise en place d’unités spécialisées en gériatrie.

Il a rappelé à ce titre la création d’unités de gériatrie à l’hôpital régional Al Idrissi à Kénitra et à l’hôpital Ibn Al-Bitar à Fès et d’une de psychiatrie au CHU de Salé, en plus de l’accès des personnes âgées des prestations médicales dans le cadre du RAMED.

Dans le même ordre d’idées, M. El Otmani a fait part de la détermination du gouvernement à mettre en oeuvre le plan d’action national relatif à la santé et la vieillesse pour la période 2018/2025, et qui vise à renforcer la solidarité entre les générations et le soutien de la protection sociale des personnes âgées, ainsi que la consécration des valeurs de solidarité et d’entraide entre toutes les catégories de la société.

Il a aussi rappelé la campagne nationale pour la protection des personnes âgées, organisée tous les ans depuis 2013, en commémoration de la journée mondiale des personnes âgées, célébrée le 1er octobre de chaque année.

Sur un autre registre, M. Otmani a souligné l’importance du programme de mise à niveau des établissements de protection sociale au profit des personnes âgées en les équipant de matériels nécessaires en vue d’augmenter leur capacité d’accueil, de qualifier les ressources humaines qui y travaillent et d’améliorer les prestations fournies par ces structures.

Le chef du gouvernement a rappelé également la poursuite de la mise en oeuvre des dispositions de la loi 65.15 relative aux établissements de protection sociale, dont les textes organiques ont été soumis au secrétariat général du gouvernement en juillet dernier.

Au volet du soutien financier et de la promotion des organisations de la société civile, M. Otmani a mentionné la signature de 15 conventions de partenariat avec les associations en charge des établissements de protection sociale des personnes âgées pour une enveloppe budgétaire de 2,2 millions de dhs, outre le grand effort d’encadrement mené par l’entraide nationale.

Le chef du gouvernement a souligné que l’enveloppe budgétaire accordée à ces établissements a atteint 14,3 MDHS en 2014, dont 12 MDHS de gestion octroyés à 47 établissements.

Bouton retour en haut de la page
Fermer