Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a affirmé, vendredi à Rabat, l’engagement résolu de l’exécutif en faveur du dialogue avec les partenaires sociaux et économiques concernant toutes les questions du travail.

Ouvrant un séminaire organisé par le ministère du Travail et de l’insertion professionnelle sous le thème “Code du travail: entre texte juridique et application effective”, M. El Otmani a mis en avant l’urgence de se pencher sur ce dossier compte tenu des répercussions sociales et économiques de la pandémie de Covid-19 et, en particulier, des multiples défis qui en découlent pour le monde du travail.

Selon lui, il s’avère opportun de mener une réflexion sur les dispositions de la loi relative au Code du travail qui suscite l’intérêt des différentes institutions de l’État et des franges de la société marocaine en ce sens qu’elle réglemente les relations individuelles et collectives du travail.

Il a en outre indiqué que l’ambition consiste à assurer la protection des droits de la classe ouvrière et à favoriser la création de postes d’emploi, tout en garantissant les droits des employeurs et en offrant des conditions propices à l’investissement et à l’amélioration de la productivité.

Tout le monde est invité à contribuer à surmonter les difficultés qui entravent l’application effective du Code du travail, a fait observer M. El Otmani, notant que les textes législatifs, quel qu’en soit le niveau de développement, ont besoin d’amélioration et d’optimisation. D’où il est nécessaire de procéder à une évaluation objective de la législation en associant les praticiens, les chercheurs spécialisés et les différents instances nationales concernées, a-t-il expliqué.

La tenue de cette rencontre, à laquelle participent d’éminents magistrats, académiciens et chercheurs, s’inscrit dans la mise en œuvre de l’ensemble des engagements pris dans le cadre de l’accord du 25 avril 2019 et des dispositions du programme gouvernemental au titre de la 10ème législature 2016-2021. Elle vise notamment à examiner les diverses problématiques et difficultés qui se dressent devant la mise en application de certaines dispositions du code du travail, mais aussi à combler certaines failles en lien avec les mutations rapides qui surviennent dans le monde du travail.

On prévoit entre autres des ateliers thématiques portant notamment sur “les problématiques liées à l’état d’urgence sanitaire, aux crises et au code du travail”, “les relations individuelles et collectives du travail: entre continuité, mise à terme et accompagnement de l’évolution du marché” et “les éléments de salaire, les conditions du travail, l’intermédiation en matière d’emploi et l’actualité du marché”.

Bouton retour en haut de la page
Fermer