Le gouvernement minoritaire du Premier ministre canadien Justin Trudeau a survécu à un important vote de confiance mardi au parlement d’Ottawa, évitant des élections anticipées.

Par 177 voix pour et 152 contre, les députés de la Chambre des communes ont approuvé le “discours du Trône” dans lequel le gouvernement avait exposé le 23 septembre ses priorités pour la relance économique du pays.

Lors du vote sur la motion de soutien, les libéraux de M. Trudeau ont obtenu le soutien du Nouveau parti démocratique (NPD, gauche), tandis que le parti conservateur (droite) et les indépendantistes du Bloc québécois votaient contre.

Les Verts, qui ont nommé leur nouvelle cheffe, Annamie Paul, samedi, s’y sont également opposés.

Le maintien du gouvernement Trudeau était l’hypothèse la plus probable suite à un accord trouvé avec le NPD, l’un des principaux partis d’opposition.

Son chef Jagmeet Singh avait annoncé avoir obtenu les deux mesures qu’il exigeait pour soutenir le gouvernement: le prolongement d’une aide d’urgence aux salariés ayant perdu leur emploi en raison du Covid-19, et une garantie de deux semaines de congés payés pour un plus grand nombre de travailleurs.

Avec 154 députés sur les 338 que compte la chambre basse du Parlement, les libéraux doivent trouver le soutien ponctuel d’autres formations politiques pour faire adopter leurs projets de loi et se maintenir au pouvoir.

Dans son programme, M. Trudeau a promis de créer plus d’un million d’emplois pour ramener le taux de chômage au niveau d’avant la crise, soit à environ 5,5%.

Le gouvernement canadien a aussi annoncé de nouvelles dépenses non chiffrées, indiqué sa volonté de mettre en place des mesures en faveur du climat et de soutenir citoyens et entreprises “aussi longtemps que la crise durera”.

Le Canada est entré dans la “deuxième vague” de la pandémie selon Ottawa, et recensait ces dernières semaines une poussée des nouveaux cas de coronavirus, qui dépassaient le millier chaque jour contre quelques centaines en août.

Plus de 9.500 personnes ont déjà succombé à la maladie depuis mars.

Bouton retour en haut de la page
Fermer