L’Ethiopie et le Soudan ont convenu de lutter conjointement contre le terrorisme, le trafic d’armes et le crime organisé le long de la frontière entre les deux pays, rapporte l’agence officielle ENA.

Un accord a été signé mardi à cet effet par le Directeur général du Service national de renseignement et de sécurité en Ethiopie, Demelash Gebremikael, et son homologue soudanais, Abou Bakr Mustafa.

Les deux parties ont convenu de coopérer dans la lutte contre le terrorisme, les transferts illégaux d’armes et des flux financiers, le trafic d’êtres humains et le crime organisé à travers l’échange d’informations.

Les deux services de renseignement et de sécurité ont également convenu de mener une série d’opérations visant à prévenir les crimes le long de leur frontière, selon l’agence ENA qui ajoute que des forces conjointes seront déployées au niveau de la frontière commune des deux pays.

Bouton retour en haut de la page
Fermer