L’Espagne a condamné les attaques terroristes perpétrées cette semaine contre les forces armées maliennes et un de leur bataillon de la Force du G5 Sahel dans les régions de Boulkassi et de Mondoro.

L’Espagne réitère ainsi son soutien aux autorités de la République du Mali dans leurs efforts visant à rétablir la paix et la stabilité sur l’ensemble du territoire et réaffirme son attachement et celui de l’Union européenne à l’intégrité territoriale du Mali et aux initiatives des États du Sahel, en particulier de la Force conjointe G5 Sahel, en vue d’éradiquer le terrorisme dans la région, indique un communiqué du ministère espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération.

Le gouvernement espagnol tient, à cet égard, à exprimer ses sincères condoléances aux familles des victimes, aux autorités et au peuple maliens, et souhaite prompt rétablissement aux blessés et le retour sain et sauf des disparus.

Au moins 25 soldats maliens ont été tués lors de ces attaques, alors qu’une soixantaine d’autres sont portés disparus, selon le gouvernement malien. L’armée du pays a également essuyé de lourdes pertes en matériel.

Bouton retour en haut de la page
Fermer