Le Raja de Casablanca croisera le fer, samedi soir au stade olympique de Radès à Tunis, avec le champion en titre, l’Espérance sportive de Tunis, pour le compte de la 5e journée de la phase de groupes (Gr D) de la Ligue des champions d’Afrique de football.

Avant cette 5e journée, le Raja, triple champion d’Afrique, figure à la deuxième place du classement du groupe D avec 7 points au compteur, accusant un retard de trois unités sur l’actuel leader, l’Espérance sportive de Tunisie (10 points).

Un autre derby Maghrébin opposera donc les verts à la formation tunisoise, ce week-end, dans ce qui sera éventuellement le match de la tête du groupe, qui comprend, outre l’EST et le Raja, l’équipe algérienne de JS Kabylie (3e, 4 pts), qui sera en appel à Kinshasa pour affronter samedi l’AS Vita Club de la RD Congo (17h00).

Le Raja, actuel 4è de Botola Pro avec 2 matches en retard sur les leaders, Berkane et le WAC, avait été battu (0-2) par l’Espérance St à l’entame de la compétition (1re journée de la phase de poules), disputée le 30 novembre dernier à Casablanca.

Une défaite à domicile qui a fait perdre aux verts l’ascendant qu’ils avaient sur leur adversaire tunisien après l’avoir vaincu en super-coupe d’Afrique le 29 mars 2019 sur la pelouse du stade Thani Ben Jassem dans la capitale qatarie Doha (2-1).

Toutefois, avec une qualification pour les quarts de finale de la plus prestigieuse des compétitions africaines en jeu, les coéquipiers de l’attaquant Hamid Ahaddad sont appelés à bien négocier un déplacement difficile dans un match choc qui, à l’instar de tout duel entre les clubs marocains et tunisiens, n’obéit pas aux pronostics préalables.

Les verts évolueront, certes, à l’extérieur, mais leurs fervents supporters feront surement le déplacement à Tunis pour les épauler, en espérant les voir s’imposer et poursuivre leur chemin vers la reconquête de l’Afrique, en gardant en tête les scènes de liesse de 2018 qui avaient animé la place Sraghna après le sacre en coupe de la CAF.

Pour ce faire, le capitaine Mohcine Moutouali, meilleur casablancais du match aller et ses compagnons se doivent de rectifier les erreurs et les lacunes à l’origine de la défaite de la première journée pour garder leur chances de qualification intactes.

Le staff technique rajaoui pourra aussi compter sur les Rahimi, Nahnah et Malengo, en espérant qu’ils soient dans un grand jour. Cependant, coup dur cette semaine pour le coach Jamal Sellami suite à la grave blessure contractée par Mahmoud Benhalib qui déclare forfait pour la confrontation de samedi.

Le milieu de terrain (2 buts cette saison) souffre d’une rupture du ligament interne, lésion du ménisque ainsi que des ligaments croisés. Le diagnostic est implacable. Sa saison est terminée.

Dans l’autre camp, l’Espérance Sportive de Tunis a annoncé, jeudi, que la liste africaine a été renforcée par deux nouvelles recrues, le milieu offensif algérien Abderrahman Meziane et l’attaquant Mohamed Ali Ben Hammouda.

Le staff technique espérantiste, conduit par Mouine Chaabani, se donne ainsi les atouts pour bien négocier le reste du parcours et continuer à nourrir leur ambition de remporter un troisième sacre consécutif et enrichir son palmarès à l’occasion de son centenaire.

Face à ce marathon des compétitions, le coach des “sang et or” a longtemps fait tourner son effectif pour ménager ses poulains, grâce notamment à l’arrivée des Algériens Ben Ghith, Badrane et Ben Saha qui s’joutent à Taieb Meziani.

Côté infirmerie, ça désemplit aussi. Après Sameh Derbali et Kwame Bonsu, opérationnels depuis une semaine, le capitaine Khalil Chammam a rejoint le groupe et devrait éventuellement faire partie des joueurs convoqués pour le choc de samedi.

La Confédération africaine de football (CAF) avait, dans un premier temps, désigné l’arbitre camerounais Alioum pour diriger la rencontre avant de le remplacer par Bakary Gassama, que le Raja Casablanca veut récuser.

La CAF, note-t-on, a été obligée de revoir ses plans, après que la Fédération tunisienne de football (FTF) a choisi le Camerounais Alioum pour diriger le derby tunisois disputé dimanche dernier entre l’ES Tunis et le Club Africain (2-1).

Le Raja Casablanca avait adressé un courrier à la Confédération africaine (CAF) pour récuser l’arbitre gambien Bakary Gassama, désigné pour officier le derby maghrébin face à l’Espérance de Tunis, samedi à Radès (20h00), dans le cadre de la 5e journée (Gr.D) de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique de football, a annoncé mercredi soir le club marocain.

“Le Raja de Casablanca a adressé une demande à la CAF pour changer le trio arbitral désigné pour diriger le match qui opposera l’Espérance sportive de Tunis au Raja de Casablanca le 25 janvier à Radès”, avait écrit le club marocain sur son site officiel.

Bouton retour en haut de la page
Fermer