Les Etats-Unis ont annoncé de nouvelles sanctions contre plusieurs individus et entités impliqués dans un réseau complexe de pots-de-vin et de blanchiment au détriment du peuple vénézuélien.

“Le 25 juillet, les États-Unis ont sanctionné cinq personnes impliquées dans un réseau complexe de pots-de-vin et de blanchiment d’argent qui volaient depuis des années au peuple vénézuélien, ainsi que cinq autres personnes et 13 entités liées à ces acteurs corrompus”, a indiqué, dans un communiqué, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.

Parmi les personnes impliquées figuraient les trois demi-fils de Nicolas Maduro (Walter, Yosser et Yoswal), et l’homme d’affaires colombien, Alex Saab, orchestrateur du réseau de corruption, et fils de la première dame, Cilia Flores, a précisé le communiqué.

“En utilisant un programme de protection sociale sur lequel de nombreux Vénézuéliens sont obligés de compter pour leur survie, Maduro et ses amis ont transformé le programme en une arme politique et un mécanisme d’enrichissement personnel”, a fait savoir M. Pompeo, rappelant que “comme indiqué dans le rapport du 5 juillet du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, la mauvaise affectation des ressources et la corruption de l’ancien régime de Maduro ont contribué à la crise économique et humanitaire au Venezuela”.

Le chef de la diplomatie américaine a fait observer qu’alors que “les fils de Maduro et d’autres criminels associés utilisaient un programme d’allocation alimentaire pour voler des centaines de millions de dollars, de nombreux Vénézuéliens mangent une ou deux fois au maximum par jour, avec peu de protéines et de vitamines”.

Les Etats-Unis, a souligné M. Pompeo, continuent de soutenir le président par intérim Juan Guaido, l’Assemblée nationale et le peuple du Venezuela.

Depuis le 23 janvier, des organisations et des volontaires ont répondu à l’appel de Guaido, fournissant des soins médicaux et hygiéniques urgents à plus de 130 000 Vénézuéliens dans les 24 États du pays, a fait savoir M. Pompeo.

Bouton retour en haut de la page
Fermer