Les Etats-Unis ont annoncé des sanctions visant le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif, l’accusant de faciliter la politique déstabilisatrice de Téhéran.
Les sanctions prévoient le gel de tous les actifs que M. Zarif possèderait aux Etats-Unis et interdit toute transaction avec lui, a indiqué le département du Trésor américain dans un communiqué.
“Cette décision représente un nouvel effort pour priver le régime iranien des ressources destinées au terrorisme et à l’oppression du peuple iranien”, a déclaré pour sa part le chef de la diplomatie américain Mike Pompeo, dans un communiqué.
“Au lieu d’utiliser les précieuses ressources de l’Iran pour investir dans son peuple fier et courageux, le régime facilite et soutient le terrorisme, emprisonne et torture d’innocents Iraniens, attise les conflits internationaux en Syrie et au Yémen et a, ces dernières semaines, étendu son programme nucléaire”, a poursuivi le secrétaire d’Etat US.
“M. Zarif, qui est un haut responsable du régime, dont il fait l’apologie, est depuis maintenant des années complice de ces activités néfastes”, a-t-il ajouté.

Bouton retour en haut de la page
Fermer