Des avions de combat américains et canadiens ont intercepté jeudi deux bombardiers à longue portée russes au large des côtes de l’Alaska, selon le commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord (NORAD), qui a publié des images de la rencontre.

Deux avions de chasse furtifs américains F-22 et deux chasseurs CF-18 canadiens ont intercepté les bombardiers russes Tu-95 à la capacité nucléaire après leur entrée dans les Zones d’identification de la défense aérienne de l’Alaska et du Canada (ADIZ), qui s’étendent à environ 320 kilomètres au large de la côte ouest de l’Alaska, a indiqué NORAD dans un communiqué.

L’avion russe est resté dans l’espace aérien international et n’est jamais entré sur un territoire souverain américain ou canadien, a ajouté le communiqué.

La dernière fois que des avions russes ont été interceptés par des avions de chasse américains était en mai, lorsque des appareils russes ont pénétré dans l’ADIZ deux jours de suite.

Bouton retour en haut de la page
Fermer