L’hebdomadaire irlandais du comté de Wexford “Gorey Guardian” a mis en avant dans sa dernière édition l’excellence des relations entre le Maroc et la République d’Irlande.

Dans une tribune publiée suite à une visite de l’ambassadeur du Maroc à Dublin, Lahcen Mahraoui au journal et à l’Université irlandaise “Creagh College”, ainsi qu’à la bibliothèque et aux bureaux municipaux de Gorey, le journal souligne liens solides entre le Maroc et la République d’Irlande, qui ne cessent de se raffermir.

“Soucieux de promouvoir les liens commerciaux, éducatifs et culturels entre l’Irlande et le Maroc”, le comté de Wexford souhaite renforcer ses liens avec le Maroc, en raison de la similitude de cette région avec le Royaume, notamment dans les secteurs de l’agroalimentaire, le tourisme et la technologie, souligne le journal.

Lors de ces visites, l’accent a été mis sur la nécessité de lancer un programme de coopération culturelle à travers notamment l’organisation d’une manifestation à Gorey indique le journal, mettant en avant le potentiel de coopération avec le Maroc dans plusieurs secteurs.

“C’est une relation que nous désirons améliorer et renforcer”, ont souligné les responsables du district de Gorey cités par le journal, notant que le Maroc et l’Irlande “partagent une grande passion pour la culture, la musique et la littérature” de même que les deux pays ont des économies qui se rapprochent où le tourisme et l’agriculture revêtent une importance capitale.

De même, “les deux pays sont passés d’une économie agricole traditionnelle à une technologie de pointe plus avancée, aussi bien dans les secteurs pharmaceutique, aéronautique et automobile”, note la même source.

Par ailleurs, le comté de “Wexford a déjà commencé à nouer de très solides relations avec la communauté marocaine”, poursuit la même source.

“Nous pensons que cela a mis le train en marche pour envisager un jumelage (entre le comté de Wexford et une ville marocaine ndlr). Nous avions l’habitude de penser à l’Afrique du Nord comme à une terre lointaine, mais la réalité c’est qu’avec un vol direct, quelques heures seulement nous séparent. C’est la porte d’entrée sur le marché africain “, a indiqué Michael Drea, directeur du district municipal de Gorey, cité par le journal.

De son côté, le conseiller Malcolm Byrne a affirmé que “le Maroc est une économie qui connait une croissance rapide”, ajoutant que l’Irlande affiche un grand intérêt au “développement des liens de coopération dans les secteurs de l’agroalimentaire et de la technologie” dans le Royaume.

Il a ajouté que la visite de l’ambassadeur marocain au Creagh College, a permis d’échanger avec les étudiants autour “des liens entre les pays du Nord d’Afrique et l’Europe et des moyens d’interagir avec l’école marocaine”.

En juillet dernier, l’ambassade du Maroc à Dublin a organisé, avec le soutien du ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration et en partenariat, une journée culturelle marocaine dans la ville de Wexford où la musique et les traditions du Royaume ont été à l’honneur.

Plusieurs personnalités politiques irlandaises avaient pris part à cette soirée, notamment Paul Kehoe, ministre délégué à la Défense et député de Wexford, Brendan Howlin, Président du parti Labour et député de Wexford et Malcolm Byrne, membre du Conseil régional de la ville.

Bouton retour en haut de la page
Fermer