Les pourparlers de paix entre le gouvernement et les insurgés afghans ont repris mardi au Qatar après des mois de blocage, ont indiqué des responsables des deux parties en conflit.
La reprise des négociations intervient après que Deborah Lyons, qui dirige la Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan, et Zalmay Khalizad, émissaire américain dans le pays, se sont déplacés à Doha pour tenter de donner un souffle nouveau au processus de paix.
“Ce soir, une réunion s’est tenue entre des groupes des deux délégations de négociation et une discussion approfondie a eu lieu concernant l’organisation des pourparlers”, a tweeté l’équipe de négociation du gouvernement afghan.
Le porte-parole des talibans, Mohammad Naïm, a publié un tweet similaire.
Les négociations interafghanes étaient bloquées depuis avril, les talibans refusant de participer à un sommet sur le futur de leur pays qui devait avoir lieu en Turquie, semant la confusion à Doha où avaient lieu les négociations.
Les insurgés ont dernièrement gagné énormément de terrain en Afghanistan tandis que les Etats-Unis se préparent à retirer d’ici septembre leurs dernières troupes après plus de vingt ans de guerre.

 

Bouton retour en haut de la page
Fermer